Menu

2021 — Nouvelle année, nouveaux objectifs & quelques conseils pour s’y tenir!

Cet article, je devais l’écrire suite à un autre, une sorte de bilan annuel. Mais on va pas se le cacher, malgré tout le positif qu’on pourrait lui trouver, l’année passée (oui, on peut le dire) a été une année assez merdique.

Un bon tour dans l’essoreuse à salade ou dans une montagne russe qui donne la nausée, ça aurait été relativement semblable. L’incertitude, le stress, l’angoisse, l’inconnu c’est un peu comme ça que j’ai ressenti 2020. Et le control freak en moi l’a plutôt mal vécu. J’ai vu ma liste de projets s’effacer petit à petit, mais malgré tout, je m’estime chanceux.

Je suis extrêmement chanceux même, parce que :

  1. J’ai survécu à cette année! Et c’est déjà pas mal, ne vous en voulez pas de ne pas avoir atteint vos objectifs, c’est normal et ce n’est que partie remise.
  2. Je n’ai perdu aucun proche dans cette pandémie et ça, c’est la plus belles choses. C’était ma plus grande peur, surtout quand certains de mes proches se sont vu recevoir un test positif. Mais par chance, personne n’a été emporté.
  3. Aucun de mes proches ne s’est retrouver financièrement en danger, y compris les indépendants.

Après avoir écrit ces 3 points, je peux estimer que j’ai passé une bonne année! 2020, ça a été le retour aux sources et a l’essentiel chez moi. J’ai redécouvert l’importance des souvenirs en regardant les photos et vidéos, des petites choses simples comme une ballade en forêt. Mais surtout a quel point j’aime mes proches, je me suis rendu compte de la valeur qu’ils ont pour moi en ne pouvant plus les voir! Grâce à cette année, je peux vous assurer que plus jamais je ne serais embêter de les voir et on ne me reprendra pas a prier qu’un repas de famille se termine vite!

Trêve de plaisanterie, laissons 2020 aux manuels d’histoire et projetons nous dans cette nouvelle année. J’en profite pour vous souhaiter

Une bonne et heureuse année 2021! Je vous souhaite une bonne santé, de l’amour, et tout ce qui vous apportera joie, bonheur et réconfort!

Ici, je ne vous parlerais pas de résolutions mais plutôt d’objectifs! Je n’aime pas le concept de résolutions comme si le premier janvier allait tout changer. J’aime le terme d’objectif parce qu’ils ne sont pas fixes, ils évoluent au fil du temps avec les imprévus et surprises de la vie.

Comment atteindre ses objectifs?

Se poser les bonnes questions

La première chose à faire, c’est de se prendre un moment pour analyser les années, mois ou semaines précédentes. Regarder nos habitudes, ce qui nous manque, ce qu’on a envie. Notez tout ce qui vous passe par la tête sur une feuille de brouillon, mettons tous en vrac, ce n’est pas important.

À partir de là, vous aurez une bonne idée de ce que vous voudrez changer, améliorer, arrêter ou faire évoluer.

Se fixer des objectifs réalistes et réalisables

On s’est tous dit, au moins une fois : “Demain j’arrête” ou “demain je commence”, avec un changement radical qui tiendra tout au plus une semaine. Qui nous apportera le lot d’émotions négatives qui viennent avec et on s’en voudra.

Fixez-vous des objectifs que vous pourrez atteindre facilement, c’est motivant et ça vous permettra de les faire évoluer au fil de temps et au besoin, de vous en fixer de nouveaux.

Par exemple, si vous voulez arrêter de fumer (ou le sucre, ou tout autre addiction), n’arrêtez pas d’un coup, ça ne sert à rien à part se torture. Estimez votre consommation, et réduisez-là d’un quota atteignable dans un certain lapse de temps.

Si votre objectif est une perte ou un gain de poids, voyez plutôt la chose mensuellement. Afficher comme objectif une perte/gain mensuel d’un kilo sera plus motivant que de voir que vous en avez 12 à perdre. C’est au final le même résultat, mais tout est dans la formulation et le fait d’y aller par étape.

Accomplir quelque chose vous donnera des émotions positives et des hormones du bonheur. Non seulement vous serez fier de vous, mais aussi plus motivé à atteindre un nouvel objectif vu que vous en êtes capable!

*N’oubliez pas de vous récompensez, pour l’exemple de la cigarette, l’argent qui n’a pas été utiliser pour vous acheter votre paquet, mettez le sur un compte et au bout d’un temps offrez vous un cadeau avec!

Trier et étaler ses objectifs sans s’en fixer trop.

Le fait d’avoir une liste interminable peut aussi être un facteur démotivant! Ce que j’aime faire c’est trier et classer mes objectifs par catégories. Par domaine, je m’étais fixé un maximum de 10 objectifs, sachez que je n’ai jamais atteint cette limite. Je tourne à minima avec 3 objectifs et au maximum 8.

Ce que je fais ensuite, c’est qu’au début de chaque mois, je regarde si il y a l’un ou l’autre objectif que je peux atteindre sur cette période. Si c’est le cas, je met en place un plan d’attaque, c’est-à-dire la liste d’étapes à réaliser pour atteindre ce but.

Enfin, la dernière chose que je fais, c’est que je regarde ceux qui s’étale sur toute l’année, comme par exemple constituer une réserve d’argent. Malheureusement, ça ne se constitue pas d’un claquement de doigts, disons par exemple que je me fixe une somme de 1000€ comme fond d’urgence pour la fin d’année. je vais regarder ce qui est réalisable, par exemple mettre 100€ chaque mois me semble raisonnable et dans mes moyens sans me mettre la corde au cou. Je peux donc atteindre ce but en 10 mois. Mais si pour une raison quelconque je n’y arrivais pas, j’ai encore 2 mois pour me rattraper!

Photo by Sarah Pflug

Quels sont mes objectifs personnel?

Comme je vous le disais, j’ai catégorisé mes objectifs, c’est donc sous cette forme que je vais vous les partager!

— Personnel —

  • Plus de temps de qualité avec mes proches
  • Faire un rééquilibrage alimentaire
  • Reprendre une activité sportive régulière
  • Passer du virtuel au réel avec mes amis
  • Avoir un sommeil plus stable
  • Ne plus snoozer le réveil
  • Prendre plus régulièrement des nouvelles des autres
  • Commencer un journal de gratitudes

— Santé —

  • Prendre plus soin de moi
  • Mettre en place l’arrêt des traitements
  • M’écouter et respecter mes capacités du moment
  • Apprendre à dire non et que c’est différent de ne pas aimer
  • Apprendre à tempérer mes émotions

— Finance —

  • Constituer un fond d’urgence de 1000€
  • Rembourser 2 crédits
  • Constituer un nouveau compte épargne
  • Dépenser au moins 33% de moins en épicerie (idéalement 40%)

— Fun —

  • Voyager beaucoup plus
  • Lire un livre par mois
  • Faire plus d’albums souvenirs
  • Essayer de tricoter un pull

— Maison —

  • Terminer la salle de bain de l’appart
  • Prévoir les achats pour la maison
  • Changer les fenêtres de l’appart

— Éducation —

  • Travailler mon allemand
  • Passer la gestion
  • Préparer le CESS
  • Inscription en cours du soir

— Réseaux sociaux et blog —

  • Proposer plus de contenu
  • Interagir plus avec les gens
  • Publier du contenu régulier
  • Investir en moi-même avec des formations dans le domaine de la communication
  • Publier plus de photos de moi (look, créatif, … = Reprendre confiance en soi et se réapproprier mon corps)
  • Upgrader le matériel

Et vous, quels sont vos objectifs pour
cette nouvelle année?

+3

3 Comments

  • Anne-Gaëlle
    2 janvier 2021 at 08:55

    Que je tombe « ami-reuse » et non « ami-refusé ». …

    0
    Reply
  • Anne-Gaëlle
    2 janvier 2021 at 08:54

    Je suis tellement d’accord avec ton point de vue. Les résolutions impossibles à tenir car trop radicales du jour au lendemain sont toxiques… ça plombe le moral de voir qu’au bout de trois jours on galère à s’y tenir. Je n’en faisais plus depuis des années du coup.
    J’aime ton idée d’objectifs ! Ça me parle beaucoup plus et je n’y avais jamais pensé ! C’est vrai que traditionnellement on parle de changements drastiques alors qu’on a l’année pour le faire finalement.
    Mes objectifs du coup:
    – aider ma fille à s’épanouir avec son hypersensibilité, l’étant moi même je sais à quel point certaines choses sont difficiles à gérer.
    – me faire un véritable ami. Ça peut paraître bête mais je suis très solitaire, (même seule en fait), assez inadaptée finalement aux relations sociales. Je suis extrêmement mal à l’aise avec le gens jusqu’à ce que j’en trouve une pour laquelle j’ai un vrai coup de cœur. J’aime à dire que je tombe « ami-refusé ». Ce qui est banal pour la majorité est rare et précieux pour moi.
    – diminuer l’utilisation des « masques » que je porte suivant la personne en face de moi. C’est épuisant de ne jamais être moi pour faire plaisir/ne pas vexer/plaire.
    – oser dire non sans avoir à justifier mes limites.
    – reprendre une activité physique régulière pour aider à gérer les problèmes de santé.
    – Trouver enfin une solution à mes problèmes de santé.
    Des objectifs pour l’année qui m’auraient paru irréalisables en tant que résolutions. Merci d’avoir mis en évidence cette distinction que je n’avais pas perçu plus tôt.
    Je te souhaite de réussir dans tout ce que tu cites et plus encore. Bonne année 2021 à toi 💕

    0
    Reply
    • Bibiandmore
      15 janvier 2021 at 00:26

      Tu es une maman tellement attentionné, je trouve ça adorable! Ta pitchoune à beaucoup de chance d’avoir une maman comme toi, prends en conscience! Pour les autres objectifs, tu as le temps! J’aime parler d’objectifs parce que ça ne me limite pas en temps, et surtout, on ne se rend pas malade à les réaliser! On se félicitera de ceux qu’on a réalisé cette année, et on se concentrera sur les autres plus tard, on a le reste de notre vie pour les accomplir! Quand j’ai réalisé ça, ça a changé ma conceptions de la chose, et je voulais le partager! Voir que ça a fonctionner me rempli le coeur de joie! Bonne année à toi, à ta fille et à tout ceux qui te sont chers 💕💕

      0
      Reply

Leave a Reply

Résoudre : *
30 + 3 =