Menu

CHRONIQUE — La sirène et le scaphandrier, Samuelle Barbier

À propos de ce roman

Titre: La sirène et le scaphandrier
Auteur : Samuelle Barbier
Editeur : Hugo Roman
Prix : Broché 16,95€ / Poche 6,95€ / Kindle 12,99€
Pages : 240


« Nous avons tous une histoire à raconter. Êtes-vous prêts à entendre la mienne ? J’ai été élevé dans les marécages du sud-est du Texas, sur ces terres rouges où règnent les vrais Cajuns. Maintenant que je suis “en cage’, je passe le plus clair de mon temps à imaginer ce qui se passe à l’extérieur. ” Zach

New York. Zach est enfermé dans une cellule, il paie sa dette à la société.
Londres. Hanna est enfermée, elle aussi. Elle vit recluse dans son appartement, incapable d’en franchir le seuil.
Poussée par son psychologue, elle s’inscrit à un programme pour correspondre avec des prisonniers et fait la connaissance de Zach, qui attire son attention dès ses premiers mots. Et s’il offrait à Hanna une liberté qu’elle pense hors de portée ? »

Mon avis

J’ai acheté ce roman au cours de l’été dernier, en pleine panne de lecture. Ne me jugez pas, même en panne de lecture, j’achète car ce n’est pas parce que je n’arrive pas à lire que le roman ne m’intéresse pas. Depuis, il dormait depuis au fond de ma PAL dans la liseuse.

Lundi, j’ai dû faire sur la journée 4 heures de train, et c’est évidemment quand j’ai posé mes fesses sur mon siège que je me suis rendu compte que je n’avais aucun livre avec moi! Comme je suis prévoyant, j’ai toujours quelques formats numériques dans mon portable. Et celui-ci m’a de suite attiré par sa couverture. Entre temps, je ne savais même plus de quoi il s’agissait, mais je me suis tout de même lancé dedans.

Eh bien, quel regret de ne pas l’avoir fait avant! Sur la journée, j’ai avalé près de 200 pages. Ce roman est très addictif, et la manière dont il est ficelé en fait un petit bonbon! Non seulement parce que c’est clairement un appel au voyage tellement il est dépaysant, mais surtout parce que les personnages torturés sont terriblement attachants.

J’ai très facilement pu m’identifier au personnage d’Hanna, on a des parcelles d’histoires très similaires ; enfermé dans nos appartements avoir une peur viscérale de sortir dans le monde du dehors. Quant à Zach, il est tout aussi attachant à sa manière, mais je vous laisse découvrir leurs histoires.

Au travers de cette histoire, j’ai aimé la relation entre nos protagonistes. Ils se tirent mutuellement vers le haut, ils se poussent à être de meilleures personnes, ils s’aident malgré l’océan entre eux.

J’ai aussi beaucoup apprécié la morale qui, pour moi, est un point fort de ce roman ; la personne que l’on était hier, n’est plus forcément celle que l’on est aujourd’hui, chaque personne fait des erreurs. Parce que je vous laisse imaginer que Zach n’est pas enfermé pour rien.

Je n’en dirai pas plus sur ce roman pour ne pas vous gâcher le plaisir que j’ai eu à me plonger dedans sans rien en savoir. J’espère que ce plaisir, vous le ressentirez aussi au fil de cette lecture.

On peut le dire, cette lecture est pour moi, ! Au point qu’hier, dans une librairie, j’ai acheté la version papier pour lire 50 dernières pages et parce qu’il mérite sa place dans ma bibliothèque physique!




Acheter ce roman

0

No Comments

    Leave a Reply

    Résoudre : *
    5 − 5 =