Menu

MAISON — Comment choisir sa cuisine mais surtout son cuisiniste? Notre expérience, nos conseils.

La cuisine à été pour nous un énorme investissement. Mais c’était clair dé le départ ; ce serait le point central de la maison. Celui où aucune concession ne serait faite. Ça serait l’endroit d’installation des buffets entre amis. Celui où on prendrait l’apéro pendant que je cuisine. Plus simplement l’endroit où nous mangerons quand nous ne serons qu’à deux. Véritablement, le coeur de la maison.

Un gros avantage que nous avons eu, c’est de partir sur une page blanche. Dans la rénovation, nous avons changé la fonction de certaines pièces. Notamment de la cuisine qui va prendre place dans l’ancienne salle à manger. Les arrivées et évacuations seront créées en fonction de nos plans.

Choisir la cuisine

J’ai passé des heures et des heures sur internet à chercher, collecter… Dans les magazines à entourer, découper, plier, coller… Je savais le style que je voulais, j’ai donc pu relativement, facilement orienter ma recherche.

Si ce n’est pas le cas pour vous, regrouper les cuisines qui vous plaisent et quand vous en avez quelques-unes, cherchez ce qu’elles ont en commun. Plutôt moderne? Plutôt ancienne? Lignes épurées? Ou plutôt avec des moulures?

Ne surfez surtout pas sur un effet de mode. Une cuisine, si elle est de qualité, peut se garder vingt ou trente ans. Ça a d’ailleurs été une des questions que j’ai posé à mon cuisiniste ; est-ce que dans dix ans, si je veux apporter du changement, je peux repeindre les meubles?

Avant votre rendez-vous ayez une idée plus ou moins claire dans votre esprit. Notamment sur le style, n’hésitez pas à visiter les showrooms sans rendez-vous. En voyant les cuisines en vrai, il est souvent plus facile d’identifier ce que l’on aime ou non. Faites des photos de ce que vous aimez!

Quand vous savez ce que vous avez envie pour votre intérieur, il est temps de prendre rendez-vous! Aujourd’hui, il y a tout un tas de sociétés différentes qui proposent des cuisines. Parlez-en autour de vous, voyez ce qu’on vous recommande ou non. Mais surtout, demandez pourquoi!

Et le plus important, définissez un budget! Ça éliminera naturellement des prestataires et ça vous fera gagner du temps. Ikea propose des cuisines à quelques milliers d’euros et nous avons vu un cuisiniste avec des cuisines à 80.000€ en showroom. Pensez à, si vous en avez la possibilité, combien êtes vous près à ajouter en cas de besoin si vous avez un coup de coeur!

Sélectionner le cuisiniste

N’ayez pas peur de prendre rendez-vous dans ces différentes enseignes. Faites des plans par les différents prestataires. Rentrez à la maison, comparez-les entre eux. Prenez l’idée d’un pour le reporter sur l’autre, … Au fur et à mesure, vous éliminerez des prestataires, jusqu’à n’en avoir qu’un.

Demandez conseil. Votre cuisiniste doit être là pour vous conseiller, vous proposez des idées. S’il est juste là pour faire ce que vous demandez, et grossir la note, partez. N’hésitez pas non plus à demander un autre employé de l’enseigne. Vous êtes le patron, c’est vous qui payez. Si ça ne matche pas avec l’employé, mais bien avec l’enseigne demandez-en un autre.

Anecdote ; nous avons fait quatres rendez-vous avec notre prestataire. C’est au cinquième que nous avons eu un autre employé, nous avons appris pleins de choses que le premier ne nous avait pas dit. Les différences entre les pierres, les finitions, … Au final, notre cuisine a été terminée en un seul rendez-vous ce que le premier n’a pas su faire en quatre. Si nous avions eu dés le début le second, ça nous aurait peut-être évité autant de rendez-vous. Mais surtout, il nous a fait économisez près de 12.000€. À contrario, ma belle-mère à fait 6 cuisinistes différents et à signer au deuxième rendez-vous avec celui qu’elle à choisit.

Ce qu’il faut apporter au rendez-vous :

  • Les dimensions détaillées de la pièce : murs, hauteur sous plafond, fenêtres (hauteur, distance du sol, …) et tout ce qui y figure. Un plan de la maison est un plus.
  • Des images et/ou une liste de ce que vous désirez pour imager vos propos. Si vous faites une liste, notez déjà ce sur quoi vous ne ferez pas de concession en cas de budget atteint.

Dans tous les cas, ne vous en faites pas pour les mesures. Avant l’envoi en production, tout bon cuisiniste viendra prendre les mesures lui-même. Ainsi, s’il y a un problème, c’est sa responsabilité qui est engagé. Aucuns frais ne vous sera demandé.

Le moment de la signature

Une chose importante à savoir, vous pouvez demander des changements jusqu’à l’envoi en production de votre cuisine. Posez la question, le délai varie d’une franchise à l’autre. Pour nous, il est de 8 semaines, ce qui est la moyenne.

Si vous n’êtes pas à l’aise, que vous avez des doutes. Même si vous sentez qu’on veut vous pousser à signer, vous avez le droit de refuser. Dites que vous avez besoin de temps. Les plans restent dans le système, vous êtes libre de signer quand vous sentez que c’est le moment.

Lisez bien le contrat avant de signer, lisez toutes les clauses. Demandez une explication au besoin. La clé est la communication. Vous avez le droit d’être embêtant, de poser trop de questions. Si vous sentez que vous n’êtes pas écouté, temps qu’il n’y a aucune signature, vous êtes encore libre de partir.

En posant des questions, par exemple, dans notre contrat, il était mis que la livraison du plan de travail se faisait 10 jours ouvrable après la livraison des meubles. Chez nous, ça voulait dire 2 élévateurs facturés à 200€ chacun. En discutant, on s’est rendu compte que pour la disposition de notre cuisine, on pouvait faire tout livrer d’une seule traite.

Attention, si vous avez signé, pour casser le contrat, il peut vous être demandé une indemnisation. Chez nous, c’est 8% du prix total de la cuisine. Donc soyez sûr de l’entreprise que vous choisissez, parce que vous pourrez changer la cuisine, mais pas d’entreprise!

Les bons conseils à vous partager

  • Si la cuve de votre évier n’est pas placée au-dessus de votre plan de travail en pierre, demandez-le à fleur de celui-ci. Un évier sous le plan est joli, mais dés que vous allez toucher la pierre, il y a de grandes chances de briser votre assiette ou votre verre.
  • Pensez à la praticité et non à une cuisine catalogue. Pensez déjà à l’endroit où va être placé chaque chose.
  • Privilégiez des tiroirs pour les meubles bas plutôt que des planches. Il vous sera plus facile d’accéder au fond et de ranger.
  • Évitez les finis brillants pour les meubles. Ceux-ci gardent toutes les traces et demanderont un entretient quotidien. Encore plus avec des enfants ou des animaux qui mettent leurs nez humides partout.
  • Arrondir les angles des plans de travail surtout ceux de l’îlot. Ce sera moins douloureux quand vous vous cognerez dessus. Oui, ça arrivera inévitablement.
  • Bannir les prises qui sortent du plan de travail en colonne. Elles cassent rapidement ou se coincent. Et si quelque chose tombe dedans, il est perdu à jamais.
  • Pensez à long terme. Est-ce que la couleur s’accordera facilement avec les changements de décoration? Comme la peinture murale par exemple. Nous avons, personnellement, choisit un mélange de meubles blancs et de pierres noires. Intemporel et s’accordera avec n’importe quel intérieur.
  • Pensez à l’entretient et à la longévité des matériaux. Une pierre coûtera plus cher à l’achat, mais sera plus résistante qu’un bois. Attention, demandez aussi les différents finis de pierre et leurs résistances! Certaines pierres absorbent l’huile et garde une trace plusieurs semaines. D’autres ne résistent pas à la chaleur, donc pas de casserole ou de plats chauds directement dessus.
  • Essayez les hauteurs ; je ne suis pas très grand, 1m65. Si nous n’avions pas testé la hauteur de nos fours, je n’aurais pas su utilisez celui du-dessus. Pareil pour la hauteur des meubles. Un ilot trop haut sera vite inconfortable.

Astuce économie

Ça peut paraître bête, mais profitez des salons! Par exemple, en Belgique, nous avons le salon Batibouw qui se tient chaque année. C’est un salon sur l’habitat ; de la construction à la décoration. Il y a donc des cuisinistes. Nous avons pris contact avec notre cuisiniste exprès là-bas. Résultat?

1/3 des meubles offerts. Ce qui représente une économie de 6.753€ d’économiser.

Au bilan général : avoir été en salon (6,753€) + changer d’employé (12.000€) = un total de 18.000€ économiser!

Les 12.000€ viennent du fait que le premier employé, on lui demandait un plan de travail noir, il nous le mettait mais le plus cher sans nous expliquer. Pareil pour les électros. Alors que le deuxième a pris le temps de tout expliquer, mais surtout de conseiller.

Lui il ferait ça comme ça, et plutôt comme ceci pour ces raisons-là. Si on voulait quand même rester sur notre position, on le faisait. Mais en ayant toutes les connaissances nécessaires à notre prise de décision. Donc communiqué beaucoup, c’est la clé des économies! Si vous voyez qu’il fait juste ajouter à la liste de choses sans rien dire, changez!

Notre cuisine : style et budget

Nous avons une vieille maison, de 1850, si vous voulez la voir, c’est sur @labicoquecentenaire. Et nous voulons un style farmhouse. C’est donc dans cette lignée que nous sommes parti : meuble blanc à moulures, pierre noire pour contraster, boutons de porte ronds et noirs. Des finitions bois sur les côtés de l’îlot. Moulure des pierres en bec de perroquet.

Je n’ai malheureusement pas les fichiers en PDF, il faudra être patient pour la voir posée. Mais ces photos vous montre tout de même ce à quoi elle ressemble.

Dans l’ordre vous retrouvez :

  1. La pierre que nous avons choisie.
  2. Nos portes et boutons de portes.
  3. Les vues de la moulure du plan de travail.

Pour le budget, nous sommes sur un budget de 35.382€ HTVA et hors réductions. Dans le détails nous avons :

  • 23.602€ de meubles et de plan de travail
  • 8.887,58€ d’appareils électro-ménager
  • 2.706€ de placement
  • 187€ d’élévateur

Au total, lorsqu’on prend la TVA, les différentes réductions obtenues, notre cuisine nous coûtera un total de 31.000€ tout rond!

Précision : La TVA est différente si c’est une maison “neuve” ou un vieux bâtiment! Pensez à la préciser à votre prestataire s’il ne vous pose pas la question.


J’espère que cet article est complet et vous aura apporté quelques réponses. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à utiliser l’espace commentaire. Je vous répondrais avec plaisir dans les plus brefs délais!




crédit photo : n°2 Uliana Kopanytsia / n°3 Roam In Color

+1

No Comments

    Leave a Reply

    Résoudre : *
    6 × 13 =