On déménage!

Trier. Jeter. Redécouvrir. S’émerveiller. Rassembler. Emballer. Un tas de cartons. Des heures de préparations. Des mois de travaux. Et enfin, nous déménageons.

C’est la dernière ligne droite. Vraiment. On n’en voyait plus le bout! Les derniers cartons se font, les premiers sont déballés. Je me sens si épuisé mais tellement soulagé. Heureux de quitter le nid qui nous a abriter pendant des années. De longues années, presque 8 ans, c’est-à-dire un tiers de ma vie. C’est énorme de le réalisé en écrivant ces lignes.

Je suis reconnaissant que nous possédions cet appartement mais il est aussi lié à de mauvaises choses ; des étapes négatives, de mauvais souvenirs. Des obstacles franchis que je préférerais laisser derrière. J’ai besoin de vraiment tourner la page. De quitter les murs imprégnés de tant de souvenirs!

Les énergies négatives y sont plus présentes que les positives pour nous. Le confinement, comme pour beaucoup, n’a pas amélioré la chose. Partir était devenu nécessaire, presque vitale. Il est donc temps de remercier ce lieu, de laisser la place à de nouvelles personnes, de laisser place à un nouveau cocon. Le nôtre se trouve ailleurs, pas très loin, mais notre place n’est plus entre ces murs.

Tout effacer, tout recommencer.

Suite à ce déménagement, j’ai eu envie de renouveau, y compris pour le blog. C’est pourquoi cet article est le premier, le seul que vous trouverez ici. Le premier d’une longue série. Je repars, ici aussi, sur de nouvelles bases, plus saines et plus créatives.

J’avais perdu le goût d’écrire et de raconter, et la première chose qui m’a animé en défaisant les premiers cartons à été « Où est mon ordi, il faut que je leurs raconte, il faut que j’écrive pour me souvenir ». La graine était à nouveau planté. Et elle a germée.

J’écris ses mots sur mon téléphone, couché dans le lit. Bien trop fatigué que pour aller chercher l’ordinateur. C’est notre dernière nuit ici, et le clavier est déjà de l’autre côté, il attend sagement que je vous raconte tout. Les prochaines ne seront pas vraiment reposantes ; les travaux ne sont pas fini et la cuisine n’arrive que dans 3 semaines mais, nous déménageons, c’est officiel. Nous serons dans la maison pour Noël!

Edit : Entre le moment où j’ai écrit cet article, et le moment où vous le lisez, il y a eu deux semaines. Mais pendant que vous êtes ici, moi, je regarde le monteur construire notre cuisine! Elle a eu de l’avance!

Le déménagement

Côté déménagement ce n’est pas vraiment le stress pour nous, pour une raison simple ; nous sommes déjà propriétaire de cet appartement. Celui que nous quittons. Et je crois, que pour une fois les planètes étaient alignées. Nous déménageons à 250 mètres de là où nous sommes pour reprendre la maison d’enfance de Monsieur. Nous avons déjà trouvé un locataire pour l’appartement. Nous allons donc déménager à notre rythme. Pour être plus précis en 2 week-ends.

On a commencé par tout emballer et mettre en cartons, chaque cartons biens identifiés. Ça a fonctionné, jusqu’au trois-quart, ensuite la fatigue à pris le dessus et j’ai tout mis jusqu’à ce que le carton soit remplis. Le déballage risque d’être intéressant.

Edit : Le déballage à commencer, c’est le bordel. Ne faites jamais ça! 🙁

Petite vue de la maison, avant de vous partager l’article complet avec des avants-après!

Quand tout a été apporté dans la maison, on a commencé par un grand nettoyage de l’étage que nous allons occupé pendant trois semaines. L’étage de vie ayant pris un peu de retard, l’architecte à demandé à ce qu’on y emménage rien. Sous peine de gêner les ouvriers et que tout soit recouvert de poussière.

Donc cette première vague nous a poussé à ne déménager que notre chambre, le dressing et la salle de bain. Il ne restera que le salon, la cuisine, le bureau et la Salle à manger, mais vu que tout est pratiquement acheté neuf, il suffira de remplir.

Edit : Le salon à trouver sa place ainsi que la salle à manger. Le montage de la cuisine se fait aujourd’hui, lundi 29/11/2021. Nous pouvons donc commencer à remplir les armoires pour vider tous les cartons! Il ne reste plus que la sono, la télé et l’internet qui sont déjà planifiés pour dans la semaine.

Sur ces mots, j’espère que me revoir vous fait plaisir et qu’on va partager pleins de nouveaux moments ensemble!

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 11 =


@BIBIPAPOTE

2   47
6   68
4   82
4   77
5   58